Créer les conditions d’accès aux savoirs de base, à l’accompagnement et aux outils

1. Pour le public

L’accès au matériel, la connexion ainsi que les conditions sociales restent un frein aux usages pour une partie de la population qui rencontre les plus grandes difficultés. La non-maîtrise de la langue est une barrière supplémentaire pour se former et accéder, entre autres, aux interfaces administratives (voir le rapport de Connexion Solidaire). Mais il serait faux de croire que seules les populations les plus précarisées rencontrent des difficultés. La démultiplication des supports numériques et matériels, le rythme des innovations, l’accélération de la dématérialisation des services sont également difficiles à maîtriser par tous.

L’appropriation des savoirs de base ne concernent pas uniquement les populations précarisées. La compréhension et la maîtrise de l’e-administration, la maîtrise de son identité numérique, la compréhension et le regard critique des informations, la capacité à contribuer sont des problématiques qui se posent à tous. Le besoin d’accompagnement est donc général pour que tout un chacun puisse comprendre les évolutions majeures de notre société induite par le numérique.

Objectifs

Au regard des constats, l’accompagnement est indispensable à l’appropriation par tous des usages du numérique :

  1. Permettre de se repérer dans l’accompagnement existant et renforcer la formalisation de parcours de formation,
  2. Sensibiliser et former dans le cadre d’actions de proximité (en appartement, en pied d’immeuble, etc.),
  3. Intégrer l’usage du numérique dans les formations FLE-ASL,
  4. Développer les connexions sociales,
  5. Permettre la formation aux usages de base,
  6. Permettre l’auto-évaluation des personnes.

 

2. Pour les accompagnants

Les acteurs du développement social local sont convaincus de la nécessité de travailler sur les usages du numérique mais on constate un manque de coordination entre les accompagnants. Ceux-ci sont peu ou mal outillés en matière de matériel. Ils convient de noter que, pour répondre aux enjeux du numérique, les acteurs du développement local social souhaitent un plus grand partage d’expériences et de projets dans le cadre d’une mise en réseau.

Les accompagnants ont également besoin d’évaluer leur maîtrise des savoirs de base.

Objectifs

Se concerter et coopérer pour prendre en compte le numérique et ce qu’il implique dans la posture professionnelle. Mieux utiliser les ressources du territoire. Être soutenu dans cette démarche :

  1. Mettre en réseaux les accompagnants,
  2. Permettre une meilleure connaissance des lieux d’accès et des pôles ressources,
  3. Accompagner le changement de posture professionnelle induit par le développement du numérique,
  4. Sensibiliser les élus et les directions à la nécessité de cette transformation et aux conséquences en termes d’organisation du travail,
  5. Faire reconnaître, dans le temps de travail, la nécessité de la veille,
  6. Intégrer et permettre, dans les projets et missions, l’usage de matériels utilisés par les publics (smartphones, tablettes, …),
  7. Prendre en compte les critères environnementaux dans les projets d’équipement en favorisant dès que possible l’usage du matériel reconditionné,
  8. Développer les chantiers/activités d’insertion dans le cadre de la maintenance du matériel informatique des structures,
  9. Permettre l’évaluation et la mise à niveau des professionnels accompagnants,
  10. Partager les ressources.

 

Les Projets

Si vous souhaitez soumettre un projet numérique de quartier, remplissez le formulaire et faites le parvenir à l’adresse indiquée.